Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
EndoPredict breast cancer testing

 
 

Avec EndoPredict, davantage de patientes peuvent éviter la chimiothérapie sans perte de chance

Comparaison directe chez les patientes sans envahissement ganglionnaire.

Sur 591 patientes sans envahissement ganglionnaire, toutes les signatures ont identifié des patientes avec un risque faible de récidive à distance (< 10 %) de 0 à 10 ans.

Comparé à toutes les autres signatures, EndoPredict a identifié le plus grand nombre de patientes atteintes d’un cancer du sein sans envahissement ganglionnaire, à faible risque de récidive (72,6 %), avec un taux de récidive de 6,6 %. Avec EndoPredict, davantage de patientes peuvent éviter la chimiothérapie sans perte de chance.

Précision de l’identification de patientes sans envahissement ganglionnaire, à faible risque de récidive de 0 à 10 ans, dans l’étude TransATAC

§ Les valeurs du cut-off Prosigna ont été évaluées dans l’étude TransATAC et ont donc été optimisées pour cette cohorte de patientes.

Comparaison directe chez les patientes avec envahissement ganglionnaire.

Chez les patientes avec envahissement ganglionnaire, EndoPredict était l’une des deux seules signatures ayant identifié des patientes à risque faible, avec un risque de récidive à distance inférieur à 10 %. Le taux de récidive à 10 ans pour les patientes identifiées à risque faible par Oncotype DX était de 19,4 % et le taux de récidive pour les patientes identifiées à risque faible par BCI était de 15,5 %. En comparaison, les patientes identifiées à risque faible par EndoPredict avaient un taux de récidive véritablement bas de 5,6 %.

Concernant les deux autres signatures, EndoPredict a identifié presque trois fois plus de patientes à faible risque de récidive pouvant éviter la chimiothérapie en toute sécurité (23,5 % de patientes contre 8,2 % pour Prosigna).

Précision de l’identification de patientes avec envahissement ganglionnaire, à faible risque de récidive de 0 à 10 ans, dans l’étude TransATAC

§ Les valeurs du cut-off Prosigna ont été évaluées dans l’étude TransATAC et ont donc été optimisées pour cette cohorte de patientes.

Comparaison directe pour la récidive à distance tardive.

Comparé à toutes les autres signatures, EndoPredict a identifié davantage de patientes sans envahissement ganglionnaire à faible risque de récidive tardive de 5 à 10 ans (73,5 %). Chez les patientes avec envahissement ganglionnaire, EndoPredict était l’une des trois seules signatures à avoir identifié des patientes avec un risque de récidive à distance inférieur à 10 %. Le taux de récidive à 10 ans pour les patientes identifiées à risque faible par Oncotype DX était de 17,9 %.

Comparé à Prosigna (ROR), EndoPredict a identifié davantage de patientes avec envahissement ganglionnaire véritablement à faible risque de récidive (26 % contre 9,7 %).

EndoPredict identifie plus de patientes pour lesquelles une hormonothérapie prolongée pourrait ne pas être justifiée.

Risque de récidive à distance de 5 à 10 ans dans l’étude TransATAC et taille du groupe à risque faible.

§ Les valeurs du cut-off Prosigna ont été évaluées dans l’étude TransATAC et ont donc été optimisées pour cette cohorte de patientes.

EndoPredict dispose de la précision pronostique la plus grande.

La précision pronostique de tous les tests a été comparée à l’aide de la mesure statistique standard C-index.
Le score EPclin a un pouvoir prédictif supérieur à tous les autres tests de 0 à 10 ans et de 5 à 10 ans.

Capacité pronostique à détecter la récidive à distance de 0 à 10 ans et de 5 à 10 ans dans l’étude TransATAC

Le C-index est une mesure statistique standard de la puissance pronostique qui est utilisée pour comparer la précision pronostique de différents tests. Plus le C-index est élevé, plus la puissance pronostique d’un test est importante. Le C-index illustre la puissance pronostique du score continu indépendamment des valeurs du cut-off.

 

Davantage de patientes pourraient éviter un traitement agressif sans perte de chance.

Comparé aux autres signatures pronostiques :

  • EndoPredict s’est avéré être la meilleure signature pour la prédiction de la récidive à distance de 0 à 10 ans et de 5 à 10 ans chez toutes les patientes, avec et sans envahissement ganglionnaire.
  • EndoPredict a identifié le plus large groupe de femmes atteintes d’un cancer du sein, avec et sans envahissement ganglionnaire, à faible risque de récidive à distance, qui pourraient éviter en toute sécurité la chimiothérapie.
  • EndoPredict a identifié le plus large groupe de femmes atteintes d’un cancer du sein, avec et sans envahissement ganglionnaire, à faible risque de récidive à distance tardive, pour lesquelles une hormonothérapie prolongée pourrait ne pas être justifiée.

Sestak I. et al.: Comparison of the Performance of 6 Prognostic Signatures for Estrogen Receptor-Positive Breast Cancer. A Secondary Analysis of a Randomized Clinical Trial. JAMA Oncol. 2018;4(4):545-553